Riad Sattouf - L'Arabe du futur 5

22.90 €
Format:
Quantité:

Ce livre raconte l’histoire vraie d’un adolescent plus du tout blond, de sa famille franco-syrienne et d’un fantôme.

Riad a 14 ans, ses cheveux blonds ont disparu, et il a un physique difficile. À la fin du tome précédent, son père s’est enfui en Syrie avec son plus jeune frère, Fadi. Tandis que sa mère utilise tous les recours légaux pour récupérer son fils, Riad poursuit son exploration de cet âge pénible qu’est l’adolescence et se réfugie dans le paranormal. Il devient copain avec les exclus de sa classe, qui lui font lire Lovecraft, et rencontre Anaïck, la femme de sa vie. Grâce au dessin, il arrive à se faire – un peu – respecter. Mais il a du mal à trouver sa place, partagé entre l’envie d’être comme les autres et sa mauvaise conscience venue de Syrie, qui se rappelle à lui à travers les voix de son père et de ses cousins…

Dans le premier tome (1978-1984), le petit Riad était ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de ses grands-parents et la Syrie de Hafez Al-Assad.
Le deuxième tome (1984-1985) racontait sa première année d’école en Syrie.
Le troisième tome (1985-1987) était celui de sa circoncision.
Le quatrième tome (1987-1992) révèle le coup d’État de son père.

-

Date de parution: 5 novembre 2020 - ISBN: 9782370733528 - 176 pages

Auteur de bande dessinée et réalisateur, Riad Sattouf naît en 1978 à Paris. Son enfance se déroule entre la Libye, la Syrie et la Bretagne.
Il étudie les arts appliqués à Nantes, puis le cinéma d’animation à Paris, à l’école des Gobelins.
Il a publié Les Pauvres Aventures de Jérémie, Manuel du puceau, No sex in New York, Pipit Farlouse, Retour au collège, Pascal Brutal, La Vie secrète des jeunesL’Arabe du futur et Les Cahiers d’Esther.
Lauréat de nombreux prix internationaux (Los Angeles Times Graphic Novel Prize, Prix de l’excellence au Japan Media Arts Festival, Max und Moritz Prize) et traduit en vingt-deux langues, il est l’un des rares auteurs à avoir remporté le Fauve d’or du meilleur album au Festival d’Angoulême à deux reprises, en 2010 et 2015. La Bpi du Centre Pompidou lui consacre, en 2018, une exposition Riad Sattouf,  l’écriture dessinée.
Il a réalisé deux longs-métrages : Les Beaux Gosses, en 2009 (César du meilleur premier film), et Jacky au royaume des filles, en 2014.
Riad Sattouf est le créateur d’une oeuvre originale qui utilise pleinement les ressources conjuguées du dessin et de l’écriture. Il porte sur le monde un regard très personnel, à la fois tendre et lucide. Son propos emprunte autant à la chronique sociale (Retour au collège, La Vie secrète des jeunes) qu’à la satire (Pascal Brutal) ou à l’autobiographie (L’Arabe du futur).
-
©Marie Rouge/Allary Éditions

On vous conseille aussi :